Warning: include_once(cookbook/pmfeed.php): failed to open stream: No such file or directory in /misc/32/000/115/128/8/user/web/bisharat.net/wikidoc/local/config.php on line 63

Warning: include_once(): Failed opening 'cookbook/pmfeed.php' for inclusion (include_path='.:/usr/share/pear') in /misc/32/000/115/128/8/user/web/bisharat.net/wikidoc/local/config.php on line 63
PAL Workshop/Atelier II, Tshwane, 2007/11/5-7 - Tshwane - OusmaneFatyNdongo

Bio

Ousmane Faty NDONGO

M. Ousmane Faty NDONGO est un pur produit de l’éducation non formelle. Après son baccalauréat série littéraire, il sort du système d’éducation formelle pour s’engager dans un militantisme associatif qui lui permettra de développer ses talents de poète, de parolier, de graphiste, de musicien et de designer. Ses poèmes, œuvres artistiques et travaux collectifs sur les langues nationales et l’alphabétisation alimenteront à partir de 1976 de nombreuses Associations Sportives et Culturelles (A.S.C) regroupées dans la coordination des ASC de la région de Dakar (1979) (CASC) et au sein du Front Culturel Sénégalais à dimension nationale (1976 – 1982).

Il fut, entre autres, membre fondateur du Front Culturel Sénégalais (FC), membre de la Cellule de Linguistique et des Langues Nationales du FC (1976) ; professeur de français dans un collège privé, à Thiès, formateur en alphabétisation de la CASC (1979).

Cet engagement dans le secteur éducatif ne l’empêchera pas de découvrir d’autres domaines de compétences. C’est ainsi qu’il a réussi à exceller dans la photographie artistique, la maquette, la conception de logo, le batik, la décoration. Avec cette polyvalence que confère l’éducation non formelle, il sera membre fondateur, rédacteur, responsable artistique ou secrétaire de rédaction et maquettiste de plusieurs revues spécialisés, ou d’information générale et de maisons d’édition.

Ce poète, artiste polyvalent, a été au début de nombreuses initiatives dans le domaine de l’éducation des adultes et de la culture, il a eu une mobilité professionnelle assez rare dans les pays africains. Il a mis son talent au service de l’éducation.

En 1984 il devient membre du Réseau des Hautes Etudes en Pratiques Sociales (RHEPS) du Collège Coopératif de Paris et devient en 1986 Secrétaire Général de l’Association Sénégalaise et Coopérative Action Développement de Dakar (ASCRADD) où il acquiert une formation en techniques de recherche en sciences sociales et qu’il représentera aux Assises de l’Université Coopérative Internationale (UCI) à Cotonou au Bénin sur le thème « Secteurs et paliers de l’entreprise coopérative en Afrique Sub-Saharienne ».

En 1987 il initie une structure culturelle : Atelier Multi Art (AMA) dont il est le Coordonnateur et assume aussi toujours dans AMA le rôle de manager de l’orchestre Samtamuna.

Son parcours dans le RHEPS a été sanctionné en 1996 par la validation par le Collège Coopératif de Paris de 400 heures de formation pour le Diplôme des Hautes Etudes en Pratiques Sociales (DHEPS) avec le thème de recherche : « Les industries culturelles de l’audiovisuels et l’analphabétisme de l’image au Sénégal » .

Monsieur NDONGO a été aussi formé à IBM/Sphère Sénégal dans plusieurs domaines, notamment en informatique avec spécialisation en PAO (publication assisté par ordinateur) en 1987.

Il a suivi des cours de perfectionnement d’anglais au Département d’Education des Adultes de l’Université d’IBADAN au Nigéria en 1987. Successivement Secrétaire Général de plusieurs associations culturelles ou d’éducation, il participe en 1987 à l’Assemblée constitutive de AALAE (African Association for Literacy and Adult Education) dont il participe à la fondation du réseau Artiste pour le développement. Il est membre fondateur de l’Association Nationale pour l’Alphabétisation et la Formation des Adultes en 1990 où il occupe, depuis, le poste de Secrétaire Général puis Secrétaire Exécutif. C’est à ce titre qu’il participe en 1992 à la deuxième Assemblée Générale de AALAE à l’Ile Maurice. En 1995/96 il est membre du Comité Exécutif restreint de deux études menées au Sénégal sur l’initiative du CILSS/Club du Sahel.

  1. PADLOS / Education, Capacité locale et décentralisation
  2. SDahel 21 / Comment les Sénégalais voient leur avenir d’ici l’an 2020 . ?

Toujours en 1996 il produit une étude pour l’UNESCO dans le cadre de la 5e conférence Internationale sur l’Education des Adultes CONTINTEA 5 : «l’Education des Adultes pour une future d’apprentissage permanent» dans laquelle il a fait une série de recommandations dont la 11e préconisait l’impulsion de recherche action en vue de créer des outils logiciels en langues nationales pour permettre aux alphabétisées d’utiliser l’ordinateur dans langue maternelle.

Depuis cette date Monsieur NDONGO a recentré ses activités autour de cette préconisation ainsi :

  • En 1997 il publie, dans le cadre du Forum organisé par l’Université de Pensylvanie et le BREDA (UNESCO / Dakar une étude intitulée « Approche multilingue et multimédia dans l’éducation des adultes »
  • En 1998 il anime un séminaire virtuel organisé par l’Institut de l’Unesco pour l’éducation (IUE) sur le thème « les problèmes d’accessibilité en rapport avec l’éducation des adultes » à partir de 1998 il conçoit le projet de recherche –action alf@net dont les composantes sont les suivantes :
  • La mise au point d’un environnement logiciel complet permettant à une personne alphabétisée dans sa langue maternelle de savoir utiliser l’ordinateur et de naviguer dans l’internet
  • La localisation de logiciels libres en langues nationales
  • La traduction de textes en langues locales
  • La conception de didacticiel en langues nationales
  • L’expérimentation

En 2001, Monsieur NDONGO, a suivi pour les besoins de son projet, une formation en conception didacticiels multimédia à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Cette formation a été sanctionnée par la conception et la production « de Moyo », une bande dessinée multimédia sur le travail reproductif des femmes (voir CD ci-joint)

En 2002 il conçoit le didacticiel alf@net dans un but expérimental de formation de 41 femmes et 2 hommes alphabétisés en wolof à utiliser l’ordinateur et à faire le traitement de texte word. Cette expérience ayant prouvé que les personnes alphabétisées en langues nationales pouvait s’approprier l’ordinateur, Monsieur NDONGO a poursuivi sa recherche – action dans le sens de la localisation de logiciels libres susceptibles d’étendre l’expérience à la navigation dans internet. Ainsi a-t-il localisé en 2003 le logiciel éditorial Spip est qui en ligne à l’adresse : www.spip.net

2005-2006 il a était l’Administrateur de Recherche dans le Projet UNRISD « Mouvement de la Société Civile Mondiale : Dynamismes dans les campagnes internationales et leurs applications au plan local »

En 2007 il a procédé à la localisation en wolof du navigateur Firefox et du traitement de texte Abiword.

Action plan / Plan d'action


Veuillez mettre votre bio et plan d'action au-dessus de la ligne ---- < Mouhamadou Mahmoune Mbacke | Participants | Abdillahi Nimaan >